Le Grand Cahier

Agota Kristof I Valentin Rossier I Drame

Du 24 avril au 10 mai
Parc Trembley – Genève
Relâches : 27 avril et 04 mai
Durée : 1h20

Texte : Agota Kristof
Adaptation, mise en scène et jeu : Valentin Rossier
Création lumière : Davide Cornil
Création son : David Scufari
Production : New Helevetic Shakespeare Company
Soutiens : Ville de Genève, Loterie Romande, Schweizerische Interpretenstiftung, Action intermittence

Cette pièce est présentée dans le cadre de la commémoration des 30 ans de la déclaration des droits de l’enfant. Et les effets des conflits armés sur les enfants que l’on oublie trop souvent de mentionner. Un recueil écrit par deux enfants, dans un lieu non défini, pendant la deuxième guerre mondiale. Une écriture parfois glacée qui décrit une enfance dévastée, inquiétante où l’anesthésie de la vie émotive, devient aussi pour ces jumeaux, une technique de survie. Eprouvant pour le lecteur ce texte le pousse ainsi jusqu’à son extrême limite, avec un humour noir et une effrayante lucidité.

Dans la Grande Ville qu’occupent les Armées étrangères, la vie est devenue impossible. La disette menace. Une mère conduit donc ses enfants à la campagne, chez leur grand-mère. Terrible grand-mère : analphabète, sale, avare, méchante et même meurtrière, elle mène la vie dure aux jumeaux. Loin de se laisser abattre, ceux-ci apprennent seuls l’écriture, les lois de la vie, de et de la cruauté. Abandonnés à eux-mêmes dans un pays en guerre, dénués du moindre sens moral, ils s’appliquent à dresser chaque jour, dans un grand cahier, le bilan de leurs progrès et la liste de leurs forfaits…