Quatre pièces qui mettent en avant les mondes intérieurs de l’enfance à l’âge adulte dans des contextes comme la guerre et l’exil. Aujourd’hui le théâtre peut permettre aux jeunes adultes de réfléchir de comprendre sans devoir agir ou être performants. La guerre détruit, l’immigration détruit, le non-sens désarme. Dans ces contextes, l’enfance grandit sans protection, sans éducation, sans affection et se développe dans des conditions de violence où la famille explose et l’identité disparaît. Ainsi, l’adulte tout comme l’enfant est confronté à la peur de l’autre, à l’inconnu, ainsi à qu’à celui qui vient d’ailleurs.

Transportés, le théâtre devient alors un espace de résistance et parfois de provocation, dans lequel les problématiques liées au ressenti, aux émotions, aux histoires de vie qui provoquent des questions, ouvrent des discussions et pourquoi pas un partage des expériences ?

C’est cette passion du texte et du théâtre que nous voulons présenter dans cette deuxième édition du Scène Vagabonde Festival. Elle s’inscrit toujours, dans la perspective d’une conviction pédagogique et didactique qui désire développer l’intérêt des jeunes et éveille leur sensibilité esthétique et leur regard critique. Une représentation théâtrale transforme le texte en mouvement et élargit les compétences de compréhension du discours d’autrui, ainsi que les capacités d’expression personnelle tant orales qu’écrites.